Category: Dernières infos

Un sateroïde frôle la Terre Jeudi 12 Ocobre 2017

L'astéroïde 2012 TC4 va passer non loin de la Terre ce jeudi. Il n'y a toutefois aucun risque que ce caillou grand comme une maison se dirige vers la surface de notre planète. Ce passage va tout de même donner lieu à un exercice de "défense planétaire" auquel participe la Nasa afin de se préparer à un réel danger futur.

Zéro risque pour la Terre ce jeudi. La destruction de la planète n'est pas pour ce jeudi 12 octobre. Si un gros caillou de 15 à 30 mètres de large viendra bien frôler la Terre, il n'y a aucun risque qu'il dérive et vienne percuter la surface terrestre. Les calculettes des scientifiques ont permis de savoir qu'il passera à 44.000 km au-dessus de nos têtes. A mettre en rapport avec le diamètre de la Terre à l'équateur qui atteint les 12.742 km. Aucun risque non plus pour nos satellites artificiels qui gravitent au maximum à 36.000 km de la Terre, en orbite géostationnaire.

Quel impact s'il fonçait vers la Terre ? Quand bien même un tel astéroïde foncerait vers la Terre, le risque reste mesuré pour la population. Il n'aurait pas été nécessaire a priori d'évacuer la population, selon Detlef Koschny, co-directeur du segment Objets géocroiseurs (Near-Earth Objects) de l'Agence spatiale européenne (ESA). "Il aurait suffi de dire aux gens de s'éloigner des fenêtres pour ne pas être blessés par les bris de vitres". Le scientifique se base sur les effets d'un précédent de 2013 lorsqu'un météore de 20 m de diamètre s'était désintégré au dessus de la ville de Tcheliabinsk dans le centre de la Russie. En apercevant le bolide lumineux dans le ciel, les gens s'étaient précipités aux fenêtres mais l'onde de choc avait fait éclater les vitres. Cela avait fait plus de 1.300 blessés.

À lire sur le sujet

Espace. La Nasa va essayer de dévier un astéroïde potentiellement dangereux

Un "exercice de défense planétaire" mis en place. Le passage de l'astéroïde sera l'occasion d'un exercice autour de ce type d'objet céleste potentiellement menaçant pour la planète. "Comme cela, le jour où arrivera un objet vraiment dangereux, nous aurons répété plusieurs fois avant", note Detlef Koschny. L'exercice est coordonné par l'Université du Maryland (Etats-Unis), avec la participation de la Nasa, de l'ESA et de divers observatoires. C'est "un exercice de défense planétaire" le qualifie même, Michael Kelley, de la division Etude des planètes à la Nasa.

Concrètement, différents observatoires dans le monde vont braquer leurs télescopes sur l'astéroïde alors qu'il se rapprochera peu à peu de la Terre. Il apparaîtra comme un petit point brillant. Sa vitesse relative par rapport à la Terre sera alors de 7,3 km par seconde.  Au moment du passage de l'astéroïde 2012 TC4, les observatoires enverront leurs informations à des centres gérant les situations d'urgence. "Nous verrons si les données que nous leur adressons sont bien comprises, si elles sont claires ou bien s'il faut améliorer des choses", explique Detlef Koschny.

Pourra-t-on l'observer ? Selon le site Ciel & Espace, "2012 TC4, malgré sa proximité, ne brille guère et n’est pas visible à l’œil nu. Au mieux, son éclat atteint la magnitude 13, ce qui le rend observable visuellement de manière confortable uniquement dans des télescopes de plus de 200 mm". C'est en Australie qu'il sera le plus aisément observable lorsqu'il sera au plus près de la Terre. En Europe, il fera quasiment jour à ce moment précis (7 h 41 heure de Paris). "Mais il sera visible par les observatoires européens dans la nuit de mercredi à jeudi", souligne Rüdiger Jehn, du segment Objets géocroiseurs de l'ESA.

2012 TC4 représente-t-il un danger à l'avenir ? L'astéroïde 2012 TC4, qui tourne autour du Soleil en 609 jours, a été découvert en 2012 puis il n'a pas été observé pendant cinq ans. Il a de nouveau été repéré cet été par le VLT (Very large telescope) de l'Observatoire européen austral (ESO) au Chili. Ce qui a permis aux astronomes de calculer précisément sa trajectoire. Ils ont pu déterminer que lors de son prochain passage près de la Terre, en 2050, l'astéroïde, dont l'orbite aura été modifiée, ne foncera pas sur la planète. Mais il n'est pas impossible qu'en 2079 il touche la Terre, indique Rüdiger Jehn.

 

Category: Dernières infos

Un nouveau télescope pour révolutionner l'astronomie amateur


Un nouveau télescope développé par la start-up française Unistellar peut mettre l'univers profond à la portée de tout le monde, et même transformer chaque utilisateur en assistant pour l'astronomie professionnelle.


Développé par la société française Unistellar, l'eVscope est un télescope formant rapidement des images en couleurs de galaxies et nébuleuses qui apparaissent alors à l'œil nu pour un utilisateur regardant dans son oculaire.
L'eVscope reconnaît les objets qu'il observe.

Category: Dernières infos

Vous rêvez de devenir astronaute? La NASA recrute!

La NASA a annoncé mercredi qu'elle allait recruter des candidats astronautes en vue des futures missions autour de la Lune et pour préparer la conquête de Mars: l'agence spatiale encourage ainsi pilotes, ingénieurs, scientifiques et autres médecins à soumettre leur candidature.

Category: Dernières infos

occultation astéroïde 6 Août 2017

"Le Dimanche 06 Août 2017, une occultation de l’étoile HIP 104172 de la constellation du Cygne par l'astéroïde 5247 Krylov se produira à 22h05mn heure algérienne. L'étoile occultée est très brillante et de magnitude 6 (à la limite de la visibilité de l'œil nu). N'importe quel instrument d'observation petit soit-il peut l'observer.

Voyage dans l'Univers
Category: Dernières infos

Un voyage dans l’Univers

Samedi 14 février 2017 « Un Voyage dans l’Univers » une conférence astronomique animée par Djouanai BABA AISSADjounaï Baba Aïssa (Attaché de recherche en astronomie au Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique CRAAG . Cette rencontre à la salle Azzouz à Boufarik  a été un magnifique rendez-vous scientifiques pour le publique et pour les étudiants  dans le cadre des activités de la bibliothèque Espace lecteur de Boufarik dont Aissa Amam  responsable.
 Cette présentation été axésur quatres grand points

  • Présentation de l’Univers
  • Constitution de l’Univers
  • Le système Solaire
  • Les distances dans l’univers

Ce fascinant voyage aux confins  de l’Univers  a permis aux public de découvrir le systèmes solaire , les planètes et des milliards de exo planètes,  les lunes, les galaxies, les nébuleuses .et les conquêtes spatiales.  

Category: Dernières infos

Éclipse solaire du 11 août 1999

 

Eclipse soleilaire du Aout 1999

Carte d'identité

Nature de l'éclipse

Totale

Région de visibilité

Europe, Asie

Gamma

0,5063

Magnitude

1,0286

Durée maximale de la phase de centralité

2 min 22,9 s à 11:03:07,5 UTC, par 45°04.8′N 24°17.3′E / 45.08, 24.2883

Largeur maximale de la bande de centralité

112,3 km

Visibilité

Visibilté de l'eclipseLa zone de pénombre courait de l'Est Américain jusqu'au centre asiatique. La bande de totalité de l'ombre de la Lune commença dans l'océan Atlantique, avant de traverser vers 11h (UTC) les Cornouailles, le Comté de Devon, le Nord de la France, le Sud de la Belgique, le Luxembourg, le Sud de l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie, le Nord de la Serbie, la Bulgarie, la Mer Noire, la Turquie, l'Iran, le Sud du Pakistan ainsi que l'Inde.

Note : De par les régions concernées par le passage de l'ombre de la Lune, qui sont souvent densément peuplées, il fait peu de doute que ce fut (encore à ce jour, 2009) l'éclipse totale qui eut le plus d'observateurs de toute l'Histoire malgré des conditions météorologiques défavorables, surtout en Europe de l'Ouest.
Elle pourrait être approchée en cela (ou même dépassée ?) par les éclipses totales du 22 juillet 2009 et du 21 aout 2017. La première étant la plus longue du 21e siècle avec une bande de totalité large passant par l'Inde du nord et le centre de la Chine. La seconde étant l'éclipse homologue d'un saros après de celle de 1999, qui sera la prochaine « éclipse US » traversant tous les États-Unis d'ouest en est.